Concept

EUSTORY France est un concours franco-allemand d’histoire scolaire. Il est ouvert aux élèves français.e.s de la 4e au baccalauréat général ou professionnel. Les élèves allemand.e.s peuvent participer de la 8. Klasse à l’Abitur.

EUSTORY France, le concours d’histoire scolaire franco allemand

Organisé par la Fédération des Maisons franco-allemande et l’Office Franco-allemand pour la jeunesse, EUSTORY France a pour mission de sensibiliser les élèves participants de France et d’Allemagne à l’histoire commune qui lie nos pays en Europe, en donnant la possibilité d’explorer, en tandem franco-allemand de préférence, un thème concernant les élèves d’un pays comme de l’autre.

Les enseignant.e.s qui encadrent leur classe ou un groupe d’élèves sont ainsi invité.e.s à mener leur projet et leur travail pédagogique avec un groupe ou une classe partenaire allemand.e afin de pouvoir échanger sur la thématique donnée et d’inclure dans le travail commun le point de vue du voisin européen.

Depuis sa création en 2014, le concours franco-allemand a exploré en 4 éditions différents aspects de la mémoire de la Première guerre mondiale, à l’occasion des commémorations du centenaire.

Ce sont au total plus de 2 500 élèves de part et d’autres du Rhin, à travers quelques centaines de travaux collectifs, parfois en tandem binationaux, qui ont exploré les thématiques proposées, autour des souvenirs de guerres, des symboles ou de la paix inachevée en 1919.

Voir les éditions précédentes>

En mettant en avant le principe de « L’apprentissage par la recherche et la découverte », le concours permet aux élèves, à travers la pratique active de la recherche historiques, de découvrir le pays de l’autre et ainsi faire grandir sa conscience européenne et son ouverture au monde.

La Fédération des Maisons Franco-Allemandes a souhaité poursuivre ce travail pédagogique autour de l’histoire européenne, dans l’esprit franco-allemand qui l’anime, en renouvelant le concours en 2020-2021. A l’occasion des 30 ans de la réunification allemande, mais aussi des 70 ans de la Convention européenne des droits de l’homme, le concours d’histoire scolaire franco-allemand a voulu faire honneur aux combats pour les droits de l’homme des 70 dernières années sur notre continent, de part et d’autre du rideau de fer.

Participer au concours d’histoire franco-allemand 2020-2021 >

Soutien pédagogique

Le concours d’histoire scolaire franco-allemand soutient avec EUSTORY les classes et leurs enseignants participants en mettant à leur disposition des fiches pédagogiques permettant d’accompagner leur réflexion tout au long du concours.

Liens et ressources >

Un séminaire pour les enseignants sera également organisé au plus tard en janvier 2020 (selon l’évolution de la crise sanitaire) à destination des enseignant.e.s ainsi que des tuteurs et tutrices. Les dates et le lieu seront confirmé en temps voulu. Si vous souhaitez participer à ce séminaire, nous vous prions de nous en informer lors de la pré-inscription. Le nombre de participant.e.s est limité à 25 personnes.

Séminaire d’accompagnement pédagogique >

Un concours européen

EUSTORY France, le concours d’histoire scolaire franco-allemand, s’inscrit dans le réseau EUSTORY, un réseau informel rassemblant une trentaine d’organisations issues de 20 pays l’initiative de concours d’histoire. Signataires d’une charte commune, ces organisations promeuvent des concours destinés à « encourager les jeunes à développer leur propre compréhension dynamique et sans préjugés du passé et du présent ».

La plateforme commune que constitue EUSTORY sert à l’organisation de « campus » et « sommets historiques »  européens rassemblant des lauréats des différents concours du réseau. Elle est portée par la fondation Körber.

Réseau EUSTORY >

Objectifs pédagogiques

  • Éveiller chez les élèves un intérêt pour l’histoire de l’Europe, pour s’ouvrir aux autres en se découvrant une histoire commune, replacer des événements locaux ou nationaux dans un contexte européen.
  • Inciter des groupes français et allemands à travailler ensemble afin de pouvoir échanger sur la thématique donnée et d’inclure dans le travail commun le point de vue du voisin européen.
  • Développer son esprit critique par l’acquisition de la méthode historique. Le concours d’histoire invite les élèves à faire des recherches eux même, qui aiguisent ainsi leur esprit critique en s’interrogeant sur l’histoire et en faisant l’apprentissage de la méthodologie historique.
  • S’approprier l’histoire en tant que matière vivante en constante écriture mais rigoureuse quant à l’étude des faits, afin de ne pas relativiser les réalités face à la prolifération des « infox » et théories du complot.